Love Story
Bonjour et bienvenue à toi cher chat. Souhaites-tu rejoindre le Clan du Tonnerre ? Le Clan de la Rivière ? Le Clan du Vent ? Ou le Clan de l'Ombre peut-être ? A moins que tu ne veilles rejoindre les solitaires ou les domestiques ? Dans tout les cas, nous t'invitons à t'inscrire sur ce forum pleins d'aventures ! Allez, n'hésites pas et viens nous rejoindre permis tant de plaisir !
Love Story



Partagez|

Kyros

avatar
Love Story
1er personnage : Étoile du Lion - 36 lunes - Tonnerre - Chef
PUF : Mew.
Masculin Messages : 801
Fusions : 3311
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/07/2014
Voir le profil de l'utilisateur http://thisislovestory.forumactif.org
MessageSujet: Kyros  Mar 8 Déc - 21:47


Meet {Character}
BASICS
NOM : Kyros
ÂGE : 2 ans et 2 mois
SEXE : Mâle
MEUTE : Solitaire
RANG : Mercenaire
AUTRE : Cicatrices et yeux bleus ( héréditaire )
JAUGE
Force : 10
Agilité : 5
Endurance : 5

I'm not the best but i'm strong
Description
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Psychology
Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo.
Biography
On m'a apprit que je suis né en guerrier. Oui, je suis né lors de la guerre entre les hommes. On ne savait plus où on était mais je ne puis vous dire ce que se passa ce jour-ci, j'en suis incapable et vous savez bien pourquoi. Je ne vais pas non plus aller dépêcher ce que je peux dans ma mémoire, cela ne servirait à rien, plus qu'une perte de temps, une perte de proie qui pourrait me passer sous le museau. Je fus donc né d'une portée de trois louveteaux dont un frère portant le nom de Furgul, celui que mes parents ont décidé de lui attribuer. D'après eux, cela signifiait  brave. Je les croyais car il s'agissait de mes géniteurs et j'avais confiance en eux. J'avais aussi une petite sœur. On lui avait donné le nom de Ayanna, qui signifierait innocence. Cela lui allait parfaitement, par son pelage d'une blanc aussi pur que la neige telle notre mère. Celle-ci se nommait Asha, espoir dans notre langue. Tandis que nous possédions un père, comme tout jeune loup, qu'on appelait Argal. Je n'ai jamais connu la vraie signification de son nom mais pour moi, il s'agissait pas de la connaître, mais plus de la comprendre. J'entr'voyais chez lui une certaine force que j'ai gardé. Alors oui, pour moi, son nom signifiait force à ma façon.

Le temps passa puis la maladie frappa notre petite meute. Père chassait pour nous, mère s'occupait de nous et moi, je tentais de faire le garde, le protecteur de notre fratrie. Je n'avais pas encore échoué. Heureusement. On ne m'appris pas tout de suite à chasser ni à me battre mais nous nous amusions à savoir qui était le plus fort d'entre nous. Bien sûr, chacun possédait ses points forts et ses points faibles. Ma sœur avait hérité de l'agilité de notre mère tandis que Furgul, l'endurance de notre père. J'en avais gardé sa force. Nous étions trois pour tous fortes performances. Notre père était doué, bien plus que quiconque à mes yeux. Ayanna ressemblait, mentalement, énormément à notre mère tandis que mon frère semblait être un mixte de nos tuteurs. Il était d'un genre un peu trop étourdi, bavard et gentil. Nous étions encore une famille parfaite.

Malgré la mini-tempête ayant balayé nos terres, rien ne peut empêcher mon père de m'apprendre la traque et le combat. J'étais déjà vieux et il me sembla que je commençais tard un tel apprentissage. Argal était peu présent, mais toujours là lorsqu'on avait besoin de lui. Sauf quand le Sang de Soleil nous a frappé. Que faisait-il à ce moment ? Je lui en ai voulu longuement car les pluies de feu avaient emporté Furgul. La famille était en deuil et avant qu'il ne revienne, ce fut bien long. Je demanda pourquoi, on me répondit que ce n'était pas mes affaires. Je savais pertinemment que l'on me cachait quelque chose, mais pourquoi ? Il fallait pourtant que la vérité éclate mais ce fut bien trop tard.

Les hommes, pourtant silencieux par habitude, étaient désormais anormalement actifs et malgré le fait que le Sang de Soleil se soit éloigné de nos terres, cela ne changerait rien au fait que Furgul fut emporté. J'ai appris, lisant dans les yeux de mon père, malgré la peine qui nous tiraillait ainsi que la famine, à ne pas faire la grimace et continuer d'avancer. Garder un air sérieux, sembler insensible, c'est ainsi que je me montrais désormais. Ma sœur et ma mère, quant à elles, gardait cette traites de sur leur visage. Les faire sourire était mon but ultime, il fallait les occuper et faire passer le temps pour qu'elles aillent de l'avant. Depuis ce moment, je me suis juré de veiller sur ma famille comme devait le faire Père constamment, malgré son absence. Je savais qu'il comptait sur moi, sans me le dire ni me le montrer. Je le savais.

Il neigeait. Il neigeait de la cendre. Mais c'est enfin fini. On ne parle plus d'homme mais Argal m'a prévenu d'une nouvelle menace, la Horde. Il me fait savoir de ne pas en parler à quiconque. C'est ce que je dis tandis que les Larmes du Ciel tombèrent sur nous. Cela semblait marquer un renouveau. Du moins, c'est ainsi que Mère et Ayanna ont prit ceci, reprenant enfin une vie des plus normales. Trop naïves, elles ne semblaient pas conscientes du danger qui rôdait. Mais cela valait mieux pour elles, il fallait qu'elles gardent un esprit sain, c'était là l'idée d'Argal de ne pas en parler, surtout pas aux deux jeunes louves. Alors je me tut, bien longtemps, peut-être trop ?

La Horde reste une menace tandis que les nouvelles neiges tombent, seconde fois de ma vie. Le deuil est bien loin à présent, mais la danger rôde encore et toujours. Alors que je pensais qu'il n'allait que neiger, voilà que le blizzard s'installa. Mère, qui chassait fréquemment, surtout pour pouvoir nourrir toute la famille tandis que je réchauffais ma sœur attrapa une maladie bien trop forte, ce qui m'empêchait de la sauver, malgré mes toutes petites connaissances médicinales que j'ai connu par père. J'aurais aimé en connaître plus, d'ailleurs. Ayanna et moi avons fini par nous éloigner d'elle, de peur de tomber malade à notre tour. Elle n'avait pas survi à ce froid. J'avais beau chasser à sa place et faire tout ce que je pouvais, je ne pouvais bien que veiller sur ma sœur. Le deuil ne fut pas trop dur puisque nous avions bien prit le temps de nous éloigner d'elle même si ce fut un lourd choc pour mon pauvre cœur qui menaçait de lâcher à tout moment. J'étais seul avec ma sœur. Père avait disparu depuis bien trop longtemps à mon goût, j'avais échoué dans ma mission. Mais pas question de baisser les pattes, il fallait protéger Ayanna.

Le deuil est lourd pour Ayanna, cela se voit. Elle n'a pas l'air de remarquer que cela m'affecte aussi, pour m'avoir intimement posé la question. Incapable de lui mentir, je lui ai avouer ce que j'avais sur le cœur et elle l'a bien prit. Et alors que nous sommes dans une nouvelle relation frère-sœur très proches, les hommes sont la cause du fait que nous devions nous cacher dans les souterrains et le noir mais ils sont aussi des personnes qui nous ont aidé a être soudé plus que jamais. Le Blizzard est bien loin et je sais que les meutes non loin se battent mais je n'entre pas dans leur jeu.
Il est ensuite temps de refaire surface. Le paysage a été meurtri par les hommes mais je ne peux leur en vouloir. Nous, ma sœur et moi, ne sommes pas les seuls solitaires. Je rencontre peu après notre sortie des Enfers une sublime louve avec laquelle nous passons énormément de temps. Ayanna et elle, qui se nommait Tala, s'entendre vraisemblablement très bien et j'en suis fier. Peut-être vais-je me décider, les sentiments sont-ils là après tant de temps à deux ?

Nous devons à présent piller les hommes et leurs eaux potables car les rivières ne sont plus buvables avec leur mousse blanche. Nous avons ressorti deux ou trois poissons morts de cette eau et l'odeur, en s'y approchant, est nauséabonde. Pourtant, les temps ne sont pas dur dans notre mini-meute consituée de trois membres. D'ailleurs, deux autres arrivent, un beau mâle à l'effigie de Furgul, le nom que je lui donne d'ailleurs tandis que la petite, possédant de parfaites ressemblances avec sa mère, a prit le nom de Hope, trouvé par Ayanna.

Les bouches à nourrir sont nombreuses. Elles sont au nombre de cinq dans notre petite meute. Mais il me faut tenir. Alors je tint bon. Jusqu'aux Larmes du Ciel qui furent accueillis par beaucoup comme une bénédiction. Enfin une bonne nouvelle. Neanmoins, la mauvaise fut inévitable car toute bonne chose vient avec une fâcheuse, Tala est tombée malade, gravement tout comme la petite. Nous ne pouvons les isoler mais j'ai bien peur que nous soyons tous atteint. Quel terrible chose peut-il encore nous arriver ? Les Hommes. Ils nous traquent. Puis Ayanna est capturée, jamais revue. Il s'agit alors de la pire des saisons, la plus intense. Tala perde la vie en sombrant dans une folie noire tandis que sa fille s'est déjà offerte au ciel. Elle a déjà rejoins ceux en qui je crois, en qui je croyais mais que je ne suis plus sûr de croire. Des loups, nos ancêtres censé nous protéger. Une vieille histoire que ma mère m'avait raconté et à laquelle je ne sais plus si je dois m'y tenir ou non. Puis-je garder une telle innocence après tant de vies achevées sous mes yeux. J'ai vu ma sœur hurler, j'ai entendus les dernières paroles de ma compagne et j'ai senti le dernier souffle de ma fille. Il me reste mon fils. Moins que svelte, j'ai peur qu'il ne survive pas mais il ne semble pas atteint par la maladie. Pas encore du moins ...

L'apparition soudaine de mon père à mes côtés me fait frissonner. Argal est revenu, enfin, tandis que l'hiver s'installe doucement dans la nuit. Elle nous recouvre et faire trembler mon petit. Je le sens tout contre moi au couché. Au petit matin, son corps est froid. Tout le monde sait que j'ai échoué. Tout le monde, mais qui ? Père, et encore. Ce dernier décide d'ailleurs de me faire découvrir les mercenaires. Que puis-je faire d'autre que de les rejoindre ? Mon père semble sceptique quant à revenir vers eux. Les aurait-il trahi ? À son retour auprès du leader, je sens la tension monter. Il me présente. On m'ordonne de l'achever dans un combat singulier. J'aime mon père mais je n'ai plus rien d'autre au fond de moi. Je ne peux me raccrocher qu'à mon idée. Alors c'est dans un combat acharné, d'où je tiens mes différentes blessures, devenues des cicatrices, que je plaque Argal au sol. Je le regard droit dans les yeux en comprenant qu'il n'attendait que cela. La mort ne lui faisait pas peur. Mais il aurait dû être aussi effrayé que moi, c'est ce qui a fait que j'ai survécu. C'est alors que j'ai tué. J'ai commencé et je n'aurais aucune honte à le refaire. Je me raccroche maintenant à l'idée que je suis un mercenaire. Un vrai. J'ai une raison de vivre, malgré qu'elle soit minime. Elle est là et ne s'enfuira pas.
Meet {Username}
VOTRE NOM - Écrire ici
VOTRE AGE - Écrire ici
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? - Écrire ici
EST-CE VOTRE PREMIER, DEUXIÈME COMPTE, ETC ? - Écrire ici
DONNEZ-MOI LES CODES DU RÈGLEMENT - Écrire ici
AVEZ-VOUS DES SUGGESTIONS POUR LE FORUM? - Écrire ici
PETIT MOT DE LA FIN - Écrire ici
© gotheim

♥♥♥

Kyros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Takumi Vs Kyros
» Arcas de zeta prime VS Kyros du Sagittaire.
» Kyros et Zebulon devant le Pope
» [2ème Tournoi] Groupe F : Kyros Vs Aion
» Sagittarius no Kyros Vs Scorpio no Cardia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Story :: LW :: Codage-